Restez connectés avec la cnep

Ne manquez aucun rendez-vous, suivez l'actualité de la cnep en vous inscrivant à la newsletter !

CNEP

Chambre syndicale française des Négociants et Experts en Philatélie

historique 01En 1946, la philatélie sortait d’une période léthargique, difficile et précaire. Les loisirs étaient encore modestes. Grâce à la presse quotidienne le grand public était sensible à l’attrait de la collection de timbres qui ne cherchait qu’à développer sa passion tant chez les jeunes que chez les adultes.

Roger North, Président d’une des deux chambres syndicales de philatélie de l’époque, proposa d’organiser une grande bourse philatélique avec les négociants et les PTT, dès l’automne 1947. Jean Farcigny ayant déjà organisé avec succès le pavillon de la philatélie à la Foire de Paris depuis 1942, fut chargé de préparer cette nouvelle manifestation.

La première édition se déroula les 25 et 26 octobre 1947 dans les modestes salons de l’Hôtel des chambres syndicales, rue de la Victoire à Paris, avec la participation des PTT et d’un bureau temporaire doté d’une oblitération illustrée grand format, chose rare à l’époque. L’inauguration fut dirigée par le Directeur Général des Postes, Monsieur Jean Le Mouel, et par le Maire du 9ème arrondissement et de nombreuses autres personnalités. Le succès fut énorme. 

La grande presse de Paris avait donné un compte rendu élogieux dont celui publié dans le Figaro, par un rédacteur modeste mais efficace dont le nom était à la hauteur de ses textes « Tartarin ». Pierre Gandon, dessinateur de la Marianne de la Libération avait réalisé un dessin sur le Palais du Luxembourg pour une carte postale. Il fut présent les deux jours.

Devant ce succès, Roger North décida de poursuivre l’année suivante. Il fallait trouver une salle plus esthétique, plus centrale et plus près du Carré Marigny. Alors, le deuxième salon se déroula en 1948 à la Maison des Centraux, rue Jean Goujon dans le 8ème arrondissement de Paris avec toujours la participation des PTT, des graveurs et dessinateurs de timbres et de la Fédération avec de belles collections présentées.

C’est en 1949 qu’apparut pour la première fois l’appellation « Salon Philatélique d’Automne ».
Le Salon est resté dans cette salle de la Maison des Centraux jusqu’en 1979 où 15 à 20 négociants étaient installés pour satisfaire la clientèle. Les PTT avaient souvent doté ce Salon de timbres en émission Premier Jour, le premier fut le timbre Laënnec en 1952.

L’inauguration était, la plupart du temps, présidée par un Ministre. A cette époque, le programme philatélique de l’année suivante était dévoilé à la presse et au public.

Fin 1979, à l’initiative de Roger Loeuillet, Président de la CNEP, l’union fut faite avec la chambre syndicale de Roger North. La salle de la Maison des Centraux était alors trop petite, et Jean Farcigny dû s’enquérir de trouver une nouvelle salle plus grande. 
La Salle Wagram proche de la place de l’Etoile non loin des Champs Elysées a été retenue et le Salon Philatélique d’Automne s’y déroula de 1980 à 1984 inclus.

historique 02historique 03historique 04historique 05

historique 06En 1996, le Salon fête ses 50 ans avec un timbre-Poste commémoratif spécial et s’ouvre avec une salle supplémentaire représentant ainsi 3.500 m².Les négociants participent de plus en plus nombreux au salon qui rivalise désormais avec les autres grands salons européens en Allemagne, Belgique et Grande Bretagne.

Le salon est devenu la plus grande manifestation philatélique française avec toujours plus de visiteurs. En 2000, première présentation au public du timbre personnalisé par la Poste française, une exclusivité réservée au Salon.
Mise en vente également de la première vignette LISA commémorative Salon Philatélique d’Automne.

historique 08

En 2001, c’est le grand saut avec la salle A qui couvre 5.500 m² où désormais chaque année, 10 postes européennes plus celles des Collectivités Territoriales sont présentes parmi les 75 stands de négociants spécialisés français et étrangers.
Une grande place est toujours faite aux artistes créateurs de timbres et une exposition présente différents thèmes en rapport avec celui du Salon.
La poste française occupe une surface importante pour présenter tous ses timbres et ses produits aux collectionneurs. 

Aujourd’hui, le Salon Philatélique d’Automne, est le rendez-vous incontournable du mois de novembre à Paris avec 17 à 20.000 visiteurs chaque année.
En 2008, 110 enseignes étaient présentes sur une surface de 7.200 m² avec de nombreuses animations de tous les partenaires du Salon et notamment de l’ADPHILE.

François FARCIGNY, commissaire général du Salon

historique 09historique 10historique 11historique 12