Restez connectés avec la cnep

Ne manquez aucun rendez-vous, suivez l'actualité de la cnep en vous inscrivant à la newsletter !

CNEP

Chambre syndicale française des Négociants et Experts en Philatélie

Ce timbre est un faux... Saurez-vous dire pourquoi ?

expertise 2504expertise 02 2504

En partenariat avec la maison Calves, la C.N.E.P. vous propose une énigme philatélique pour tester vos connaissances et apprendre à détecter les timbres faux ou réparés.

Regardez attentivement le préoblitéré n°38 (à gauche) : il s’agit d’une contrefaçon grossière. Saurez-vous dire pourquoi ? 

Les timbres au type Semeuse sont, pour la plupart, très courants. Rien n’est donc plus facile, pour un faussaire, que de s’en procurer et de les surcharger, afin de les faire passer pour des préoblitérés des années 1920-22. Mais encore faut-il pour cela choisir des timbres de la bonne couleur ! Dans le cas présent, le faussaire a commis une erreur de débutant : il a utilisé un n°360 (de couleur rouge sombre) alors que les préoblitérés n°38 ont été réalisés à partir de n°160 (de couleur rouge)… Le reste est à l’avenant : la fausse surcharge n’est qu’une pâle imitation de celle des originaux (cf. timbre de droite). La taille des caractères est trop petite, leur forme est différente (voyez le « R », notamment) et, pour ne rien arranger, la surcharge a été apposée de biais ! 


Pour d’autres conseils sur les faux ou faire expertiser des timbres : le site de la maison Calves.

 

Dans
Blog
Le Mardi 25 Avril 2017 à